fbpx

Les sociétés iroquoiennes du Nord

Avec autorisation de Museum of Ontario Archaeology)

Le terme « Iroquoien » fait reference à une culture partagée et à une famille linguistique dont les Wendat font partie. Il ne faut pas confondre avec « Iroquois » - un mot algonquien utilisé pour désigner la Confédération Haudenosaunee.

Les plus anciennes descriptions des communautés iroquoiennes du Nord incluaient des villages palissadés de maisons longues couvertes d’écorce et une horticulture iroquoienne des Trois Sœurs (maïs, fèves et courge) pleinement développée et supportée par la chasse, la pêche et la cueillette.

Le travail était divisé par genre, la société huronne-wendat étant matricentrique. Les clans se transmettaient par la lignée de la mère. L’organisation politique était composée de trois paliers de conseils : village, nation et confédération. Parfois, il y avait des conflits armés entre les nations et/ou confédérations.

Les Wendat formaient la confédération de société iroquoienne la plus au nord. Le nom « Wendat » est interprété comme « les insulaires » ou « les gens de la péninsule ». Les peuples iroquoiens désignaient le monde comme étant « l’île de la Tortue », faisant ainsi référence à la carapace de la Grande Tortue sur laquelle la Femme du Ciel (« Yäa’taenhtsihk » en langue wendat, signifiant « Son corps est âgé ») atterri dans l’histoire de la Création.

« Wendake Ehen » est le terme utilisé pour décrire le territoire ancestral du peuple wendat dans la province actuelle de l’Ontario. Il inclut principalement les terres entre le Lac Simcoe, la Baie Georgienne et le Lac Ontario. Wendake est le nom actuel du village de la Nation huronne-wendat, située près de la ville de Québec.

fr_CAFrench